Nouvelle saison, nouveaux challenges, Mozart for ever…

Un ami très cher. Demain à Essen, je le retrouverai, comme souvent, et toujours avec un immense plaisir mon ami Mozart. Dans ce titre magnifique qu’est Cosi fan tutte. Partition tellement juste, comédie tellement réussie. Je dis plaisir car toujours avec Mozart (mon dernier billet était ici d’ailleurs pour un Don Giovanni à Gand), le plaisir est immense: pour les musiciens qui le jouent, les mélomanes qui l’écoutent, et égoïstement les chefs qui le dirigent…. Il sera très présent cette saison encore à mes côtés, avec également Idomeneo Rè di Creta et Die Zauberflöte à Essen, comme avec Don Giovanni à Anvers. Cette saison, très mozartienne donc, recouvre également pour moi de nouveaux challenges: des partitions rares, comme La Juive, des bijoux comme Die Fledermaus, des titres que je dirigerai pour la première fois comme Fidelio ou Rusalka.Une saison pleine donc, puisque j’y dirigerai pas moins de neuf titres différents à Essen, ainsi que deux autres au Vlaamse Opera. Moi qui me savais un peu “opéravore”….. Certaines belles pages symphoniques viennent trouver leur place dans de cette belle saison 2014-2015: la troisième symphonie de Beethoven avec laquelle j’ai ouvert ma saison à Essen, la huitième symphonie de Dvoràk le mois prochain à Paris, La Valse de Ravel, les tableaux d’une exposition ou la onzième symphonie de Shostakovitsch plus tard dans la saison. Rajoutons deux merveilles de Prokofiev que sont Cinderella et Roméo et Juliette, l’année est pleine de challenge. Tiens, à propos de ballet, je devrais penser à rediriger la musique de ballet de Idomeneo. Mozart for ever…..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *