Du plaisir de découvrir la musique

J’ai eu l’immense privilège samedi de jouer avec le Folkwang Sinfonietta à Essen, un programme magnifique: Les musiques de ballet de Idomeneno, le ballet complet de Ma mère l’oie et un fantastique Miserere de Christian Jost.

Quelle joie de voir les musiciens “découvrir” cette si belle musique de Idomeneo, ce ballet tellement fantastique de Mozart si rarement joué! La même sensation avec ma mère L’oye: nous connaissons tous la suite, mais les interludes supplémentaires du ballet sont d’une beauté et d’une poésie rare. Et un “chapeau bas” à l’orchestre qui a si bien joué au concert, avec comme troisième pièce un magnifique Miserere de Christian Jost. Christian, merci, pour cette si belle musique ce souvenir dans le lointain du Qui Tollis….. Une bataille pour le beau, qui survivra toujours. Notre répertoire de musique est immense, rempli de pages merveilleuses que nous jouons souvent, et d’autres TOUTES AUSSI GENIALES parfois plus difficile à programmer…. Mais quel plaisir! De les jouer, et de lire cette joie sur les visages des musiciens de l’orchestre. A vous tous, merci…..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *