About

 

Né à Marseille, Yannis Pouspourikas part étudier au Conservatoire Supérieur de Genève, puis à l’Opéra de Zurich où il obtient un premier prix de direction d’orchestre à l’unanimité du jury.

Il est rapidement engagé comme chef assistant à l’Opéra National de Paris, il y restera quatre saisons, puis par Sir Simon Rattle au festival de Glyndebourne.

Très actif sur les scènes symphoniques et lyriques européennes, Opéra National de Paris, Opéra de Zürich, Opéra de Budapest, Yannis Pouspourikas est reconnu pour son répertoire classique comme pour ses bouillonnantes interprétations du répertoire contemporain: il a occupé les fonctions de chef associé à l’Orchestre National de Lyon, Huisdirigent à l’Opéra des Flandres, puis jusqu’en 2017 chef d’orchestre associé au Aalto-Theater Essen, Essener Philharmoniker. Il y dirigera pendant quatre saisons quelques soixante représentations par saison: citons par exemple Le nozze di Figaro, Don Giovanni, Idomeneo, Rusalka, Samson et Dalila, Carmen, Nabucco, Aïda, La Bohème, Turandot, La Juive, mais également un répertoire plus moderne: Peter Grimes, Candide, l’Amour des trois oranges, Cinderella, Roméo et Juliette, Mahagonny, Elektra. 

Il a été invité par l’Orchestre Symphonique de Madrid (Teatro Real), l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre de la Suisse Romande, le Teatro de la Maestranza (Séville), l’Opéra de Budapest, l’Orchestre de la Radio Suisse Italienne (Le Sacre du printemps, La mer), l’Orchestre de Braunschweig (Liszt Faust Symphony, Mahler première symphonie), l’Orchestre de Wuppertal, l’Orchestre de la radio de Dublin, l’Orchestre de Chambre de Genève (en tournée à Aix-en-Provence), l’Opéra de Mannheim, l’Orchestre Philharmonique de Konstanz (Tchaikovsky 4ème et 5ème symphonie, Le sacre du printemps, Eugene Oneguine, Wesendonck lieder).

En France, il a dirigé de nombreuses formations: l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, quatre saisons durant comme 1er chef associé, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de Tours, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre Philharmonique de Nice (Mahler 5ème symphonie, Meyerbeer Les Huguenots), l’Orchestre Colonne (avec lequel il enregistre la création mondiale de la 7ème symphonie de Patrice Sciortino).

A l’Opéra National de Paris, après avoir remplacé Jesus Lopez-Cobos pour Les Contes d’Hoffmann, Yannis Pouspourikas y dirige deux grandes séries de ballets de Roland Petit, et notamment Le Loup de Henri Dutilleux, en présence du compositeur. Il y réapparaît pour remplacer Fabio Luisi dans Reimann Le Roi Lear, et y reviendra en 2019 pour une série de ballets.

Fabio Luisi l’invite alors  à l’opéra de Zürich pour une nouvelle production de Casse-Noisette. Il retourne également cette saison à l’Opéra de Budapest (février 2019).

 

En Juillet 2018, Yannis Pouspourikas vient de faire ses débuts aux Etats-Unis pour une tournée de  quatorze concerts de musique de films.

COMYPDéc18.jpg

  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s